Belgique : face à la flambée des prix de l’énergie, certains boulangers ferment

Publié
Belgique : face à la flambée des prix de l’énergie, certains boulangers ferment
France 2
Article rédigé par
J. Gasparutto - France 2
France Télévisions

Certaines boulangeries sont fortement impactées par la flambée des coûts de l’énergie. En Belgique, un boulanger a mis la clef sous la porte.

La facture d’un boulanger belge est passée de 1 860 euros à 11 836 euros par mois. Pour rentrer dans ses frais, il aurait fallu vendre le petit carré de pain classique à 17 euros pièce. Impossible, il a donc mis la clef sous la porte. Ce témoignage est très vite devenu viral sur les réseaux sociaux. D’autres boulangers ont alerté sur leur situation. Pour l’instant, officiellement, seule une trentaine de boulangeries a fait faillite entre janvier et juin 2022.

Pas de bouclier tarifaire

Mais la profession redoute que des dizaines d’établissements ne ferment d’ici la fin de l’année. Cette situation touche de nombreuses entreprises, au-delà des boulangeries, ainsi que des particuliers. A la différence de la France, il n’y a pas de bouclier tarifaire. Il y a un tarif social pour les plus modestes, mais les classes moyennes et un grand nombre d’entreprises encaissent de plein fouet la hausse des tarifs de l’énergie, précise le journaliste de France Télévisions, Julien Gasparutto.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.