SCOP : quels bénéfices pour ce modèle horizontal d'entreprise ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
SCOP : quels bénéfices pour ce modèle horizontal d'entreprise ?
France 3
Article rédigé par
Julien Duponchel - France 3
France Télévisions

Que vaut le modèle de la SCOP (société coopérative et participative) à l'échelle nationale ? Peut-elle sauver des entreprises ? Le journaliste Julien Duponchel fait le point sur le plateau du 19/20, mardi 22 juin.

"À en croire les chiffres, sept SCOP [sociétés coopératives et participatives] sur dix sont toujours actives cinq ans après leur création", explique le journaliste Julien Duponchel, contre six entreprises traditionnelles sur dix. "L'une des explications possibles se trouve dans le statut-même de ces SCOP : elles ont en effet l'obligation de mettre 15% de leurs bénéfices dans leur réserve. Personne ne peut donc y toucher et ça, en temps de crise, ça permet d'avoir les reins un peu plus solides", ajoute-t-il sur le plateau du 19/20 de France 3, mardi 22 juin.

30% d'emplois en plus

Combien de SCOP y a-t-il en France, aujourd'hui ? En 2020, on en comptait 3 611, qui représentent 67 200 emplois, soit 30% de plus qu'il y a cinq ans. On en trouve dans tous les secteurs d'activité, mais elles sont plus nombreuses dans les métiers de services, de construction et d'industrie. Et quelles tailles ont ces entreprises ? Dans les services, elles sont parfois très grandes : la société Up Déjeuner, qui gère les chèques déjeuner, est une SCOP de 1 500 salariés en France.

Parmi Nos sources 

Bilan annuel 2020 CG SCOP

https://www.les-scop.coop/system/files/2021-03/CP_CG%20Scop_Bilan%202020%20VDEF_0.pdf

Liste non exhaustive 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.