Cet article date de plus de sept ans.

ESS : des emplois qui ont du sens

Entre économie de marché et utilité sociale, l'ESS est le premier secteur économique en matière de création d'emplois. En outre, elle peut offrir un amploi qui a du sens !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

L'Économie sociale et solidaire (ESS) regroupe les associations, les fondations, les coopératives, les mutuelles, les entreprises d'insertion ou à vocation sociale. Pour les personnes qui recherchent un emploi qui a du sens, c'est un secteur à privilégier.

L'économie sociale et solidaire, c'est quoi ?

Les entreprises de l'ESS partagent des valeurs et des principes parmi lesquels :

  • l'utilité collective et sociale au service du développement durable ;
  • la non lucrativité individuelle ;
  • la gestion démocratique ;
  • la mixité possible des ressources financières.

Pour en savoir plus consultez la charte de l'économie sociale et solidaire.

L'Économie sociale et solidaire couvre de nombreux secteurs d'activité : agriculture et produits biologiques, aide et services à la personne, commerce équitable, solidarité internationale, financement solidaire? De jolies perspectives d'emploi, d'emplois qui ont du sens !

A elle seule, l'ESS représente plus de 2,2 millions de salariés répartis dans plus de 215 000 établissements (soit 10% de l'emploi en France et 1 entreprise sur 10).Parmi eux, 78% travaillent dans des associations, 14% dans des coopératives, 5% dans des mutuelles et 3% dans des fondations. L'ESS représente en France 65% des emplois dans le social, 25% dans le sport et les loisirs, 20% dans l'éducation, 20% dans la culture...

Des perspectives d'emploi

"L'Économie sociale et solidaire est un secteur qui recrute comme tous ceux qui sont actuellement poussés par le papy boom mais sa particularité, c'est qu'il attire surtout des personnes en quête de sens, en particulier les jeunes", tient à préciser Nicolas Froissard, directeur de l'organisation et des partenariats du Groupe SOS et Délégué régional Île-de-France du CJDES (Centre des jeunes dirigeants et des acteurs de l'économie sociale).Ces dernières années, l'ESS s'est développée deux fois plus vite que la moyenne des autres secteurs d'activités. D'ici les dix prochaines années, plus de 520 000 emplois seront à pourvoir dans l'Économie sociale et solidaire en raison du départ en retraite de 25% des effectifs en poste.Parmi ces départs en retraite, 18% concernent des postes de cadres, soit 93 600 emplois. En 2007, le salaire annuel moyen dans les associations était de 18 150 euros, de 29 700 euros dans une coopérative et de 28 320 euros dans une mutuelle. Un emploi qui a du sens, un salaire raisonnable ! Les candidats au recrutement risquent d'être nombreux !

Rédigé par La RédactionPublié le 13/10/2010

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Secteurs porteurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.