Fonctionnaires territoriaux : la semaine de 35 heures bientôt obligatoire ?

L'exécutif veut obliger tous les agents territoriaux à travailler 35 heures par semaine, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Des accords collectifs offrent certains privilèges. Le gouvernement demande qu'ils soient tous renégociés.

France 2

Ils ne veulent pas faire plus d'heures. Ce matin, jeudi 27 septembre, à Rennes (Ille-et-Vilaine), des fonctionnaires territoriaux manifestent. Leur employeur, le département d'Ille-et-Vilaine, veut leur supprimer six jours de congés et RTT par an. Aujourd'hui, les 3 500 fonctionnaires du département travaillent en moyenne moins de 35 heures par semaine. Une dérogation ancienne que le président du conseil départemental veut supprimer.

32 000 postes pourraient être supprimés

Le cas de l'Ille-et-Vilaine est loin d'être isolé. Pour engranger des économies, le gouvernement veut faire travailler davantage les fonctionnaires dans les villes, les départements ou les régions. Objectif : atteindre 1 607 heures par an, soit 35 heures par semaine. Aujourd'hui, selon un récent rapport, ils ne seraient qu'à 1 584 heures par an en moyenne. En augmentant le temps de travail, le gouvernement estime que 32 000 postes pourraient être supprimés. Les syndicats dénoncent une remise en cause globale de la fonction publique. Cette modification du temps de travail doit être intégrée dans la loi sur la fonction publique présentée à la fin de l'année en Conseil des ministres.

Le JT
Les autres sujets du JT