Fonctionnaires : 10 000 contractuels en plus

Les syndicats de fonctionnaires sont sortis furieux de la réunion sur leurs salaires, lundi 18 juin. Leur ministre, Olivier Dussopt, a confirmé le gel du point d'indice en 2019. Autre motif de grogne : l'adoption en catimini le week-end dernier d'un amendement ouvrant 10 000 postes de hauts fonctionnaires aux contractuels. C'est cinq fois plus qu'avant.

FRANCE 2

Un hémicycle presque vide, et un amendement discrètement voté dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juin. Le texte multiplie par cinq les recrutements de contractuels aux plus hautes fonctions de l'État. 10 000 postes au lieu de 2 000 postes aujourd'hui : une provocation pour les syndicats, alors qu'ils sont précisément en train de négocier avec le gouvernement sur l'avenir de la fonction publique. Pour la CFDT, cette ouverture au secteur privé ne sera pas anodine.

Un agent sur cinq est aujourd'hui contractuel dans la fonction publique

Directeurs d'administration, d'hôpitaux ou de collectivités : l'exécutif veut embaucher de nouveaux profils venus du secteur privé. 2 700 postes sont concernés dans la fonction publique d'État, 350 pour les hôpitaux et près de 7 000 fonctionnaires territoriaux. Le gouvernement assume vouloir faire vite. Aujourd'hui, tous métiers confondus, 1 agent sur 5 est contractuel dans la fonction publique.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hémicycle de l\'Assemblée nationale le 5 juin 2018 (illustration).
L'hémicycle de l'Assemblée nationale le 5 juin 2018 (illustration). (MAXPPP)