Éducation, santé, sécurité : pas de suppressions de postes de fonctionnaires, promet Aurélien Taché (LREM)

Aurélien Taché, député LREM du Val-d'Oise, est l'invité politique du Grand Soir 3  ce dimanche 4 février.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La République en marche a perdu deux élections législatives partielles face aux Républicains dans le Territoire de Belfort et le Val-d'Oise ce dimanche soir. "C'est surtout un coup dur pour la démocratie avec 80% d'abstention. C'est inquiétant. Vu ce niveau, on ne peut pas en tirer d'enseignement national", estime Aurélien Taché, député du Val-d'Oise.

"À l'aise" avec le projet de loi sur l'immigration

Le Premier ministre lui a confié un rapport sensible sur l'intégration. "On a vraiment une majorité qui se préoccupe de l'accueil et de l'intégration des étrangers dans notre pays", assure cet ex-membre du PS "absolument pas mal à l'aise" avec le projet de loi Asile et Immigration et qui juge "extrêmement compliquée" la situation à Calais.

Le député LREM justifie la suppression de milliers de postes de fonctionnaires au nom "du renforcement de l'action publique". Ces postes ne seront "certainement pas supprimés pas dans l'éducation, la santé ou la sécurité. Des embauches sont même prévues dans ces domaines. Ce sera peut-être dans les métiers de la Sécurité sociale". "Les réformes seront menées en dialogue avec les syndicats", conclut Aurélien Taché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aurélien Taché, député LREM
Aurélien Taché, député LREM (France 3)