Budget : l'État lâche du lest et les économies attendront

Le gouvernement n'annonce pas de nouvelles économies. Les dépenses de l'État devraient continuer à augmenter en 2020. L'exécutif diminuera moins que prévu le nombre de fonctionnaires.

France 3

L'État économe, ce n'est pas pour tout de suite. L’envolée des dépenses publiques poursuit sa route et devrait atteindre 267,5 milliards d'euros l'an prochain. Pour l'opposition, une fois de plus, le gouvernement renonce à réduire le train de vie de l'État. Les ministères qui voient leur budget augmenter sont la Défense (+1,7 milliard d'euros), l'Intérieur (+740 millions) et l'Écologie (+640 millions). L'Éducation nationale, la Justice ou encore la Santé verront eux aussi leurs crédits à la hausse.

Promesse non tenue

Le gouvernement desserre les cordons de la bourse et recule sur deux dossiers qui auraient dû assurer d'importantes économies. L'allongement de la durée de cotisation pour les retraites devrait être repoussé. La suppression des 50 000 postes de fonctionnaires est revue à la baisse pour atteindre 15 000 postes. Les dépenses de l'État devraient donc continuer à augmenter jusqu'à la fin du quinquennat, contrairement à l'objectif initial d'Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances, à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances, à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)