3 000 fonctionnaires redéployés loin de Paris ?

Après l'annonce des baisses d'impôts, l'État cherche des pistes de financement. Ainsi, des milliers de fonctionnaires pourraient quitter Paris pour faire des économies et les rapprocher des citoyens.

France 3

Des fonctionnaires parisiens pourraient être délocalisés dans la Creuse. Les habitants de Guéret ont découvert cette proposition dans la presse mercredi 8 mai. "Pour dynamiser une ville comme Guéret, c'est une très bonne idée de déconcentrer des services ou même des ministères, si on peut rêver", estime Laurent Wolfelsperger Marsalon, commerçant. C'est Gérald Darmanin qui lance cette piste. 3 000 agents des finances publiques de Bercy pourraient être redéployés ailleurs en France pour faire des économies sur les loyers des bâtiments publics parisiens.

Déménagement de ministères entiers ?

"Cela permettra de réaliser des économies sur l'immobilier", expliquait le ministre de l'Action et des Comptes publics au Parisien. Le ministère a refusé de chiffrer pour le moment le gain réel d'une telle délocalisation. Les syndicats manquent également de précisions. "Aujourd'hui on ne sait pas exactement quels sont les services qui seront concernés par ces transferts", avoue Vincent Drezet, secrétaire national du syndicat Solidaires Finances Publiques. Pour de réelles économies d'échelle, l'économiste Erwann Tison propose de transférer des ministères entiers hors de Paris. Les bâtiments ministériels représentent un patrimoine évalué à entre trois et quatre milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Action publique, Gérald Darmanin, quitte l\'Elysée, à Paris, le 6 février 2019.
Le ministre de l'Action publique, Gérald Darmanin, quitte l'Elysée, à Paris, le 6 février 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)