Les erreurs à éviter en entretien d'embauche

L'entretien d'embauche est une étape décisive et... stressante. Une petite erreur et vous ruinez vos chances de décrocher le poste. Il faut donc impérativement préparer chaque entretien. Tour d'horizon des bourdes à éviter.

Une étude de Careerbuilder publiée en 2010 a recensé les erreurs les plus fréquentes des candidats recherchant un emploi lors d'un entretien d'embauche. Ainsi,  pour 48% des recruteurs français, le fait d'être arrogant ou désintéressé constitue l'erreur la plus grave. Parler en termes négatifs de son employeur précédent est également rédhibitoire : 46% des DRH y font référence. Au rang des autres erreurs citées par les entreprises, on trouve :

  •     ne pas donner suffisamment d'exemples de réalisations concrètes (37%) ;
  •     ne pas s'habiller correctement (24%) ;
  •     ne pas poser les bonnes questions (13%).

Arriver sans préparation à l'entretien d'embauche

L'improvisation n'a pas sa place lors d'un entretien d'embauche. N'arrivez pas devant le recruteur les mains dans les poches. Informez-vous sur l'entreprise, son activité, ses produits. Préparez vos arguments pour convaincre le recruteur que vous correspondez au profil recherché (compétences, expériences professionnelles). Vous devez être capable de présenter les grandes lignes de votre parcours professionnel de façon claire. Pour une recherche d'emploi efficace, pensez à vous replonger dans votre CV avant le jour J."Parlez-moi de vous ?" ; "Pourquoi avez-vous postulé ?", "Quelle est votre motivation ?" "Quelles sont vos principales qualités et vos principaux défauts ?". Vous n'échapperez pas aux questions classiques lors de l'entretien d'embauche. Veillez à préparer vos réponses, à construire un argumentaire convaincant. Entrainez-vous devant un miroir et avec un proche.

Ni trop cool, ni trop stressé lors de l'entretien

Quelques secondes de déconcentration peuvent suffire pour gâcher votre entretien d'embauche. C'est particulièrement le cas lorsque le recruteur se montre agréable, avenant. Vous vous sentez à l'aise, vous vous relâchez et? c'est la bourde. Tout au long de l'entretien d'embauche, restez concentré et prenez le temps de réfléchir avant de répondre aux questions. Evitez toutefois l'excès inverse qui consiste à être sur la défensive et à peser chacune de vos réponses de façon trop voyante. Veillez à renvoyer au recruteur une image de confiance en vous, d'assurance. Ne monopolisez pas la parole et ne laissez pas le recruteur parler tout seul. Pendant l'entretien individuel, le temps de parole doit être réparti entre les deux interlocuteurs.

Les erreurs les plus fréquentes lors d'un entretien d'embauche

Lors d'un entretien d'embauche, à la question "Pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel ?", ne répondez pas en vous plaignant de votre employeur. Mettez en avant votre motivation pour le poste proposé, les ambitions de votre recherche d'emploi, votre envie d'évolution professionnelle. Privilégiez toujours les points positifs de votre poste actuel.

En situation de recherche d'emploi, il est malvenu de demander quel sera votre salaire, le nombre de RTT, les tickets restaurants, etc. lors du premier entretien d'embauche car vous ne savez pas si vous correspondez au poste. Vous devez attendre que le sujet soit abordé par le recruteur ou attendre la seconde étape du recrutement.

Pour en savoir plus :

Les erreurs à ne pas commettre lors d'un entretien téléphonique 

Nos conseils pour réussir votre entretien d'embauche 

Un dossier sur les filières qui recrutent pour bien préparer votre recherche d'emploi

Et une petite lecture :

Comment j'ai raté mon entretien d'embauche,

Thierry Spencer, Ed. Studyrama, juin 2009, 192 pages, 10 ?.

Rédigé par La rédactionPublié le 05/03/2012