Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Secte, carences, égalité des espèces… Les 5 clichés sur le véganisme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Aurélie, une militante de la cause animale, répond aux idées que l'on attribue souvent au véganisme.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Aurélie, une militante de la cause animale, répond aux idées que l'on attribue souvent au véganisme.

"Le véganisme, c'est une secte."

Les végans ne forment pas de secte mais suivent la même "philosophie de vie". Ils s'accordent sur le fait que notre rapport avec les animaux doit être plus "bienveillant et pacifié". 

"Et les carences en protéines ?" 

Les protéines ne se retrouvent pas uniquement dans la viande, elles peuvent être d'origine animale ou végétale. Idem pour le calcium qui est contenu aussi bien dans le lait que dans certains légumes verts. Pas de doute pour Aurélie : "Une alimentation végétalienne bien menée est tout à fait viable à tous les stades de la vie.

"C'est la chaîne alimentaire…"

La militante doute que cette notion ne soit pertinente pour l'homme étant donné qu'il trouve sa nourriture dans un supermarché et non au milieu de la forêt comme certains prédateurs.

"On a toujours mangé de la viande."

"Ce n'est pas parce qu'on a toujours fait quelque chose qu'on doit continuer à la faire", réplique la jeune fille qui rappelle que"notre mode de vie a évolué". Elle ajoute que l'alimentation sera certainement au cœur des enjeux de demain. 

"Vous voulez l'égalité entre les espèces."

Sans remettre en question les différences entre les espèces, Aurélie rappelle que certains points nous allient comme "l'envie de vivre" et "la capacité à ressentir des émotions". L'objectif du véganisme est de prendre en considération tous ces intérêts et non uniquement ceux de l'homme. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi 2.0 et réseaux sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.