Textile : un secteur en crise concurrencé par internet

Quelque 400 salariés de New Look ont appris qu'ils allaient perdre leurs emplois dimanche 9 juin. Face à la concurrence d'internet, le secteur textile est en crise.

FRANCE 3

C'est un déstockage massif. Les clients se font de plus en plus rares dans les magasins New Look de l'Hexagone, une trentaine de points de vente fermeront leurs portes d'ici la fin juillet. Comme l'enseigne, nombreux sont les commerces d'habillement à avoir dû licencier leurs effectifs ces dernières années. 86 magasins du groupe Happychic ont mis la clef sur la porte et plus de 400 postes ont été supprimés. Même constat pour le géant Vivarte qui affiche 700 emplois en moins en 2017.

"Il y a souvent plus de choix sur internet"

Avec la multiplication ses sites internet, les clients ont changé leurs habitudes et boudent les commerces. "Il y a souvent plus de choix sur internet", avoue une cliente. En dix ans, le secteur de l'habillement a perdu 14% de son chiffre d'affaires. Les salariés de New Look attendent la liquidation de leurs magasins d'ici la fin du mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cliente dans un magasin de vêtements à Bordeaux (Gironde), le 24 juin 2015.
Une cliente dans un magasin de vêtements à Bordeaux (Gironde), le 24 juin 2015. (NICOLAS TUCAT / AFP)