Les magasins Virgin vont demander la cessation de paiement

Les 27 magasins Virgin installés en France sont menacés, selon les informations de France Inter. Au total, ils emploient 1200 salariés.

La façade du Virgin Store des Champs-Elysées à Paris, le 26 décembre. 
La façade du Virgin Store des Champs-Elysées à Paris, le 26 décembre.  (JOEL SAGET / AFP)

Virgin Store devrait présenter sa demande pour être placé en cessation de paiement, selon les informations de France Inter, vendredi 4 janvier. Un comité d'entreprise extraordinaire sera convoqué lundi, "dont l'objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l'entreprise", a confirmé la direction à l'AFP. Les syndicats, eux, soulignent que Virgin n'a pas prévu de plan de redressement, ni investi d'argent dans une nouvelle stratégie. C'est une "première étape avant le redressement judiciaire voire la liquidation", précise le site de France Info. L'entreprise emploie 1200 salariés répartis dans 27 magasins à travers la France mais traverse une crise depuis 2008.

Les syndicats ont expliqué à l'AFP que Virgin Megastore, contrôlé par Butler Capital Partners, rencontre notamment des difficultés liées à la crise du marché des CD et DVD et à la numérisation des marchés de la musique et du livre. Ils évoquent également le coût très important des loyers commerciaux dans les centres-villes, notamment sur l'emblématique avenue des Champs-Elysées, où l'enseigne possède son magasin-phare. Le personnel avait manifesté devant ce site, samedi 26 décembre, pour protester contre le projet de résiliation du bail présenté la semaine précédente par la direction. A lui seul, ce magasin représente 20% du chiffre d'affaires de l'entreprises.