Goodyear : un procès hors-norme s'ouvre à Amiens

Un procès hors-norme s'ouvre jeudi 4 octobre à Amiens (Somme). Plus de 800 ex-salariés Goodyear réclament une indemnisation, quatre ans après la fermeture du site.

FRANCE 2

À procès hors-norme, salle d'audience hors-norme. Pour accueillir plus de 800 anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens (Somme), le Zénith fera exceptionnellement office de salle d'audience. Les ex-salariés demandent à l'entreprise une indemnisation pour un licenciement qu'ils considèrent toujours comme injustifié et sans motif économique sérieux.

Tourner la page

C'est en 2014 que la direction de Goodyear décide de fermer l'usine d'Amiens. 1 143 employés se retrouvent alors sur le carreau. Pendant plus de 24 heures, des salariés en colère séquestrent deux dirigeants de l'entreprise. La Cour d'appel les condamnera à une peine de prison avec sursis. Quatre ans après la fermeture, les salariés licenciés réclament aujourd'hui entre deux et quatre ans de salaire pour pouvoir tourner définitivement la page.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés de l\'usine Goodyear d\'Amiens-Nord (Somme) sortent du site alors que deux dirigeants étaient séquestrés, mardi 7 janvier 2014. 
Des employés de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord (Somme) sortent du site alors que deux dirigeants étaient séquestrés, mardi 7 janvier 2014.  (DENIS CHARLET / AFP)