Cet article date de plus de huit ans.

ArcelorMittal : la grève prolongée jusqu'à vendredi à Basse-Indre

Les syndicats CGT, CFDT, FO de l'usine ArcelorMittal ont décidé lundi de prolonger jusqu'à vendredi la grève commencée lundi matin. L'objet de la grogne : le transfert annoncé par leur direction de deux activités de leur site vers Florange.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Vincent Kessler Reuters)

La grève
votée lundi sur le site Arcellor-Mittal Basse-Indre, est prolongée jusqu'à
vendredi. L'intersyndicale maintient le blocage et demande " le retrait du
projet de déplacement de deux de nos activités vers Florange. La direction ne
nous a pas donné l'impression de vouloir changer une virgule au projet, qui
doit être présenté jeudi au CCE à Paris
" .

Au début du mois, le directeur général d'ArcelorMittal
Atlantique-Lorraine, en visite sur le site de Basse-Indre, avait annoncé
aux salariés et aux syndicats le transfert des
activités de décapage et de laminage vers le site de Florange
. Un projet qui s'inscrit
dans le plan de réorganisation des activités pour sauvegarder l'emploi sur des
sites en difficulté comme Florange.

L'usine d'ArcelorMittal Basse-Indre emploie 550 personnes en CDI et 150 sous-traitants. A en croire les syndicats,
60 salariés seraient concernés par ce transfert d'activité. Ils devraient être
donc reclassés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.