Ascoval : British Steel désigné repreneur de l'aciérie

Jeudi 2 mai, l'aciérie d'Ascolval a enfin trouvé son repreneur. Le groupe britannique British Steel a été désigné par le tribunal de grande instance de Strasbourg (Bas-Rhin).

FRANCE 2

Après quatre ans d'incertitudes, la bonne nouvelle est tombée. Jeudi 2 mai, le tribunal de grande instance de Strasbourg (Bas-Rhin) a choisi le groupe britannique British Steel comme repreneur de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord). Les 270 emplois de l'usine ne sont plus menacés, un soulagement pour les salariés. "L'émotion est là, on arrive au bout [...] je pense que c'est un beau pied de nez à tous ceux qui ont voulu nous enterrer", confie un homme, ému aux larmes.

Une aide de l'État

L'aciérie mise en liquidation judiciaire fin 2017 a bien failli disparaitre faute de repreneur. British Steel a mis sur la table 47,5 millions d'euros, un rachat permis par le soutien financier de l'État à hauteur de 25 millions d'euros. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, estime que ce rachat est le signe que l'industrie française a encore de l'avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'aciérie Ascoval à Saint-Saulve, près de Valenciennes (Nord) le 29 janvier 2018. 
L'aciérie Ascoval à Saint-Saulve, près de Valenciennes (Nord) le 29 janvier 2018.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)