Arjowiggins : la détresse des salariés

L'usine d'Arjowiggins (Seine-et-Marne) a été placée en liquidation judiciaire le 16 janvier dernier. Les salariés occupent depuis le site 24h/24.

FRANCE 3

Les salariés de la société de papier sécurisé Arjowiggins, en Seine-et-Marne, se sentent abandonnés et impuissants après la liquidation judiciaire de leur usine, survenue le 16 janvier dernier. L'entreprise fabrique du papier à billets qui sert à imprimer des devises destinées à l'étranger. Les employés, qui réclament de meilleures indemnités, menacent de brûler leur stock.

Aucun espoir de reprise

La décision du propriétaire, un fonds d'investissement suisse, de fermer la papeterie a stupéfait les employés. Ceux-ci n'imaginaient pas être licenciés. Pour l'instant, aucun espoir de reprise de l'usine d'Arjowiggins (Seine-et-Marne) n'est envisagé. Les 240 salariés se battent pour le montant de leurs indemnités. Les employés réclament 50 000 euros par personne.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine d\'Arjowiggins (Seine-et-Marne) a été placée en liquidation judiciaire le 16 janvier dernier. Les salariés occupent depuis le site 24h/24.
L'usine d'Arjowiggins (Seine-et-Marne) a été placée en liquidation judiciaire le 16 janvier dernier. Les salariés occupent depuis le site 24h/24. (FRANCE 3)