Arjowiggins : la liquidation judiciaire prononcée

Les salariés d'Arjowiggins se battaient depuis plusieurs mois pour sauver leurs emplois. Vendredi 29 mars, le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) a prononcé la liquidation judiciaire qui concerne 800 personnes.

France 2

L'émotion des salariés d'Arjowiggins, à Bessé-sur-Braye (Sarthe). Ils viennent d'apprendre, vendredi 29 mars, la liquidation de leur usine. Ils sont plus de 800 à perdre leur travail. "Je suis venue de Paris parce que j'ai eu le coup de foudre pour cette usine, c'est lamentable, ils ne peuvent pas nous laisser mourir, ce n’est pas possible", se désole l'une d'entre eux. "C'est terrible pour tout le monde", résume une autre.

Des larmes et de la colère

Les ouvriers appellent au boycott des élections européennes, ils dénoncent l'abandon du gouvernement. Laurent Trudel, délégué CGT, avait "un peu espoir en nos politiques, nos administrateurs et la finalité c'est qu'on n'a plus confiance en eux". Le papetier est en difficulté depuis des mois. En cause, la hausse des prix de la pâte à papier. Les salariés bloquent désormais le site et empêchent les dernières livraisons. Les deux autres sites d'Arjowiggins, au Mans (Sarthe) et dans l'Aisne, devraient être en partie ou totalement repris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élus présents à la manifestation contre la fermeture de l\'usine, à Bessé-sur-Braye, le 28 février 2019.
Des élus présents à la manifestation contre la fermeture de l'usine, à Bessé-sur-Braye, le 28 février 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)