Bien-être animal : le gouvernement prend position pour la protection des animaux sauvages

Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, a annoncé mardi 29 septembre, plusieurs mesures pour le respect de la faune sauvage.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les spectacles d’orques et de dauphins ont captivé des milliers de personnes en France, mais les animaux vont devoir quitter les delphinariums. Protéger les animaux sauvages captifs : c'est ce que souhaite la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili . "J'annonce la fin progressive de faune sauvage dans les cirques itinérants, la fin de la présence d’orques et de dauphins dans les delphinariiums inadaptés à leurs besoins de mammifères marins", a-t-elle déclaré, mardi 29 septembre.

Une mesure attendue par les défenseurs des animaux 

Plus de 500 animaux participent à des spectacles dans 80 cirques et trois delphinariums. Cela faisait de nombreuses années que les défenseurs des droits des animaux attendaient ces annonces. Ces derniers regrettent néanmoins un calendrier qui reste flou. La fin des animaux sauvages dans les cirques interviendra seulement dans les années qui viennent. "Que va t-il se passer pour la reproduction des animaux ? Va-t-on laisser les lions et tigres se reproduire et alimenter tous les trafics ?", s’interroge Muriel Arnal, présidente de l'association One Voice.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Ariel, Héloise et Zachary explorent AQUATIS, le plus grand aquarium d\'eau douce d\'Europe, à Lausanne.
Ariel, Héloise et Zachary explorent AQUATIS, le plus grand aquarium d'eau douce d'Europe, à Lausanne. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)