Services à domicile : vers la suppression de l'avantage fiscal

Mauvaise nouvelle pour les personnes âgées qui emploient une aide à domicile. Le gouvernement va supprimer l'avantage fiscal auquel ils avaient droit. Il ne serait maintenu que pour les personnes en perte d'autonomie. 

France 2

Cuisine, ménage ou simple compagnie... les plus de 70 ans devraient bientôt payer plus cher leur aide à domicile. L'avantage qui leur permettait de ne régler aucune cotisation devrait être supprimé. "Quand on prend de l'âge, on a besoin d'aide tout le temps", constate une personne âgée. "C'est un droit. Ce sont des gens qui ont travaillé toute leur vie et qui ont besoin qu'on les aide", explique une aidante. 

Les personnes dépendantes conserveront leur avantage

Aujourd'hui, une personne âgée de plus de 70 ans qui emploie une aide à domicile pour le ménage jusqu'à 650 € par mois de salaire, ne paye aucune cotisation patronale. À partir de janvier, il devrait s'acquitter comme tout le monde de charges sociales, soit un surcoût de 17 € net par mois pour un contrat de 20 heures selon le ministère du Travail. Seule exception : les personnes âgées en perte d'autonomie, c'est-à-dire handicapées ou dépendantes.

Une femme âgée boit une boisson énergisante pour prévenir la dénutrition. 
Une femme âgée boit une boisson énergisante pour prévenir la dénutrition.  (BURGER / PHANIE / AFP)