Santé : les difficultés pour trouver un médecin traitant

Un médecin généraliste sur deux refuse des patients en tant que médecin traitant, révèle l'UFC-Que Choisir lundi 16 décembre. L'enquête est inédite et soulève de nombreuses questions.

France 2

Nouvelle journée chargée pour Bénédicte Delmas. Installée depuis 2009 dans une maison de santé, elle a vu en trois ans ses consultations se multiplier. "Tout est plein, en général je prends les derniers à 19 heures. Cette semaine j'en ai rajouté, car il y a des gastros, des rhinotrachéites, des syndromes pseudo grippaux, donc j'ai rajouté des consultations après 19h30", explique le docteur Delmas.

"C'est beaucoup de travail supplémentaire"

"Si j'accepte un nouveau patient, ça veut dire que je m'engage à le suivre, à avoir toutes ses informations, à coordonner tous ses soins. C'est beaucoup de travail supplémentaire", confie Bénédicte Delmas. En Seine-et-Marne, cette situation est courante. D'après une enquête de l'UFC-Que Choisir, 86% des médecins généralistes du département refusent de nouveaux patients en tant que médecins traitants. Il est difficile pour les habitants de trouver un médecin référent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Richard Strauss, médecin de l\'université d\'Etat de l\'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d\'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans. 
Richard Strauss, médecin de l'université d'Etat de l'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans.  (ARNO BURGI / DPA / AFP)