Restauration : les employeurs peinent à recruter des apprentis

Publié Mis à jour
Restauration : les employeurs peinent à recruter des apprentis
FRANCE 3
Article rédigé par
J-B. Vitielo, S. Neuquelman, N. Brancato - France 3
France Télévisions

Alors qu’une étude récemment publiée fait état d’un niveau record d’intention d’embauches, les restaurants et les hôtels sont toujours à la recherche de personnel. Les centres d’apprentissage sont également désertés. 

Les intentions d'embauche sont à un niveau record au quatrième trimestre selon une récente étude publiée par Manpower. Pourtant, l'hôtellerie et la restauration manquent toujours de personnel. Les centres de formation et d'apprentissage ont, eux aussi, bien du mal à recruter des élèves. Le secteur attire de moins en moins. La principale cause serait la pénibilité du travail et les salaires proposés. 

Moins de candidats depuis la crise du Covid

À Cannes-La-Boca (Alpes-Maritimes), dans le centre de formation des apprentis, l’ambiance est bonne, mais cache une réalité. Depuis le Covid-19, il y a bien moins de candidats qu’auparavant. "Je pense qu’aujourd’hui les jeunes ne veulent plus travailler dans un métier assez dur", explique une apprentie. Selon le directeur des formations, en dehors de l’amélioration du rythme et des horaires, c’est surtout une augmentation des salaires qui pourrait attirer plus de candidats.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.