Des restaurateurs sortent de leur cuisine pour partir en tournée solidaire avec des food trucks

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
En Moselle et en Bourgogne-Franche-Comté, des restaurateurs sortent de leur cuisine pour partir en tournée solidaire
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

Confrontés à la fermeture de leur établissement, des restaurateurs de Moselle et de Bourgogne-Franche-Comté ont décidé de parcourir leur région en camionnette. Une façon de continuer à travailler tout en créant du lien social et en venant en aide aux étudiants. #IlsOntLaSolution

Depuis le début de la pandémie, les restaurateurs rivalisent d’ingéniosité pour pouvoir continuer à travailler malgré la fermeture de leur établissement. En Moselle, dans le pays saulnois, un food truck parcourt les routes, s’arrêtant tour à tour dans les villages de la région. L’idée a été lancée en novembre par l’Association des hôteliers restaurateurs et métiers de bouche du pays de Sarrebourg. Hoff, Réding, Lixheim, Saint-Jean-Kourtzerode… en tout c’est une trentaine de communes dans lesquelles se rend ce restau-mobile du lundi au samedi.

Une opération à laquelle plus de vingt restaurateurs et commerçants participent et qui leur demande une certaine organisation : "C’est beaucoup plus compliqué parce que la marchandise, on ne la trouve pas spécialement. On ne sait pas anticiper parce qu’on ne sait pas combien on va faire de couverts. C’est plus compliqué et plus stressant qu’avant", témoigne un restaurateur du village de Lagarde qui cuisine pour le food truck depuis début janvier.

Une carte de fidélité mise en place

Avec quatre plats proposés dont un pour les enfants, les Mosellans semblent séduits par cette initiative sociale et solidaire : "Depuis que la camionnette est là je viens régulièrement les jeudis depuis le début du mois de novembre. Et c’est très bon, on revient", explique Benoit, un habitant du coin.

Aujourd’hui, Alexandre et Eric, bénévoles pour l’association, proposent un rôti de porc maraboeuf, du cabillaud accompagné d’une fondue de poireaux ou encore de l’andouillette sauce moutarde. L’un des restaurateurs explique être content que "les gens viennent" mais reconnaît que ce sont "toujours les mêmes, les habitués". Pour récompenser les clients réguliers, l’association a même mis en place une carte de fidélité. Pour 12 repas achetés, une bouteille de vin est offerte, de quoi passer un repas réussi. Et devant le succès que rencontre ce restaurant itinérant, les organisateurs ont décidé de continuer à sillonner les routes du sud de la Moselle jusqu’à fin juin.

Un soutien aux étudiants

Plus bas, en Bourgogne-Franche-Comté, le réseau régional Gastronomie et promotion des produits régionaux (GPPR) a lancé la "Tournée solidaire".
L'objectif : permettre aux Bourguignons et aux Francs-comtois de déguster à la maison des plats concoctés par des chefs tout en étant solidaires avec les étudiants. "On a voulu créer des repas à 4 € pour nos étudiants qui peuvent venir réserver sur place ici. C'est vraiment une action de solidarité par rapport aux étudiants. Et sur tous les repas vendus à 20€, il y a 1€ qui sera reversé aux associations étudiantes", détaille Christian Morel, président du réseau GPPR.

Après être passé par Dole et Dijon, le food truck du GPPR s'est arrêté à Besançon, place Pasteur, et ce jusqu'au 15 mai. Vivien Sonzogni, chef au restaurant Le Parc, admet qu'il n'est pas habitué à cuisiner des repas à emporter mais reste ravi de l'opération : "C'est sûrement une clientèle différente du restaurant. Donc c'est très bien, on peut leur montrer qu'on peut faire des choses comme ça et peut-être que ça peut les attirer pour revenir au restaurant plus tard."

Et les restaurateurs ne sont pas les seuls à être conquis par cette Tournée solidaire puisque depuis ses débuts le 28 avril, plus de 1 000 repas ont été vendus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.