Aix-Marseille : manifestation des restaurateurs suite aux nouvelles restrictions

Restaurateurs et patrons de bars se sont réunis vendredi 25 septembre devant le tribunal de commerce à Aix-en-Provence afin de protester contre les nouvelles mesures restrictives annoncées par le ministre de la Santé. Ils doivent fermer leurs établissements samedi 26 septembre. 

France 2

Les restaurateurs et patrons de bars se sont rassemblés vendredi 25 septembre devant le tribunal de commerce à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) afin de protester contre les nouvelles mesures restrictives annoncées par le ministre de la Santé."C'est la goutte de trop. On laisse les supermarchés ouverts [...] et nous qui sommes relativement corrects avec autant nos clients que nous, on nous empêche de travailler", commente une manifestante. Comme elle, ils sont nombreux à ne pas souhaiter fermer leur établissement samedi 26 septembre, une mesure imposée par l'exécutif. Outre la perte financière, la gâchis des denrées alimentaires inquiète également les gérants d'établissement. Renaud Muselier, président LR de la région, a engagé une action en justice. Il a été applaudi par les manifestants. 

Olivier Véran attendu cet après-midi

Alors que "le vent de la colère gronde", comme l'indique Noémie Dahan, en direct depuis Marseille (Bouches-du-Rhône), le ministre de la Santé se rendra vendredi 25 septembre à l'hôpital de La Timone. Certains restaurateurs ont indiqué à la journaliste qu'ils ne fermeraient pas leurs portes. "Ils se basent sur l'arrêté de fermeture", or cet arrêté n'a pas encore été publié, et il ne peut être appliqué que 24 heures après sa publication. La ville de Marseille soutient les manifestants et assure que la police municipale ne verbalisera pas les patrons de bars et restaurants qui resteront ouverts. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des centaines de manifestants se sont rassemblés à Marseille vendredi 25 septembre pour protester contre la fermeture des bars et restaurants.
Des centaines de manifestants se sont rassemblés à Marseille vendredi 25 septembre pour protester contre la fermeture des bars et restaurants. (NICOLAS TUCAT / AFP)