Record de dons lors du Z Event : "On est doublement ravis parce qu'on s'adresse à un public qui a découvert ce que faisait Amnesty", se réjouit l'ONG

Ce marathon caritatif annuel qui réunit stars et fans de jeux vidéo via la plateforme Twitch a permis de récolter 5 724 377 euros de dons, un record, pour l'ONG Amnesty International.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Z Event, le rendez-vous caritatif annuel des plus grandes stars du jeu vidéo en France. (COPIE D'ECRAN TWITTER)

La quatrième édition du Z Event, le rendez-vous caritatif annuel des plus grandes stars du jeu vidéo en France, a récolté en un week-end plus de 5,7 millions d'euros en faveur d'Amnesty International, un record pour l'évènement. L'an dernier, le Z Event avait rapporté plus de 3,5 millions à l'Institut Pasteur.

"On est doublement ravis parce qu'on s'adresse à un public qui, pour la plupart, a découvert ce que faisait Amnesty", a expliqué Nicolas Trombert, directeur du pôle développement d’Amnesty International France, lundi 19 octobre sur franceinfo.

franceinfo : vous attendiez-vous à une telle somme ?

Nicolas Trombert : Non, on est très agréablement surpris et on est tous très heureux au sein des équipes d'Amnesty de découvrir ce montant après 50 heures de marathon en live sur Twitch. La solidarité est réelle et ce sont de vrais joueurs qui se sont mobilisés et qui ont mobilisé des centaines de milliers de viewers [spectateurs en anglais] tout au long d'un week-end pour récolter des dons pour Amnesty.

Est-ce que cela permet de toucher d'autres donateurs que les habituels ?

Oui, clairement. Là on est sur un public beaucoup plus jeune, plus connecté, on s'éloigne de ce qu'on appelle les donateurs traditionnels qui donnent aux associations. On est doublement ravis de cela parce qu'on s'adresse à un public qui, pour la plupart, a découvert ce que faisait Amnesty.

Avez-vous découvert vous le monde des jeux vidéo ?

À titre personnel, j'avoue que j'ai appris beaucoup de choses ce week-end, de là à faire du jeu vidéo je ne sais pas, mais j'en parlerai à mes enfants. C'est un monde que je ne connaissais pas et je suis étonné de ce monde qui s'éloigne totalement des médias traditionnels où sont des centaines de millions de personnes.

Avez-vous hésité à nouer ce partenariat ?

Non, on n'a pas hésité une seconde. On connaissait cet évènement pour l'avoir suivi les années précédentes. Donc, quand ils nous ont contactés cet été, on était ravis de pouvoir être l'association bénéficiaire. L'ensemble du secteur associatif est lourdement impacté par la crise sanitaire du Covid et nous avons dû stopper ou freiner nos opérations de collectes de fonds donc on est ravis de cette opération ce week-end. Chez Amnesty, on a révisé notre budget à la baisse de l'ordre de 1,5 million d'euros cette année. Cet argent va être utilisé pour défendre l'ensemble des droits à travers le monde, la liberté d'expression, la discrimination et contre la torture, la peine de mort.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.