Normandie : une décharge se déverse dans la Manche

Les décharges à ciel ouvert existent encore en France même si la loi les interdit. En voici un exemple sur une falaise du Havre (Seine-Maritime).

Voir la vidéo
France 2

À bonne distance, il n'y a que la beauté des falaises majestueuses de la côte normande qui saute aux yeux. Mais à y regarder de plus près, une étendue au bord du Havre (Seine-Maritime) est en fait une montagne de déchets. La mer exhume chaque année des monceaux de plastiques et de gravats, parfois de curieux objets comme une pierre tombale. Le responsable de l'association Aquacaux, Gwen Couprie, suit avec attention l'évolution de cette décharge à ciel ouvert. "Ils (les objets) vont se fragmenter, ça va faire de petites particules qui vont ensuite entrer dans la chaine alimentaire", détaille-t-il.

Dépolluer, mission impossible ?

Difficile de croire que sur un kilomètre de large, 400 000 tonnes de déchets se sont accumulés pendant plus de 40 ans. Jusqu'à la fin des années 1990, il est en effet possible de venir déposer ses déchets. Collecter les plastiques est une mission, car le site n'est accessible qu'au bout de 40 minutes de marche. La mairie voudrait complètement dépolluer le site, mais se heurte à un problème technique : la falaise risquerait de s'écrouler sur ceux qui ramassent les déchets. L'autre obstacle est financier. Le ramassage des déchets pourrait en effet coûter plus de 20 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les déchets sont littéralements intégrés à la falaise.
Les déchets sont littéralements intégrés à la falaise. (BENJAMIN MATHIEU / FRANCEINFO)