Métiers de demain : ostéopathe pour animaux

Le marché des animaux domestiques représente en France 4 milliards d'euros de dépenses par an. Un secteur économique qui concerne 20 000 emplois, dont des petits nouveaux : les ostéopathes animaliers, au nombre de 700 dans l'Hexagone.

Voir la vidéo
France 2

C'est son premier patient de la journée : une vieille brebis de dix ans qui boite, nommée Dondon. Claire Pilo espère la soulager. Elle n'est pas vétérinaire, mais ostéopathe pour les animaux. Comme pour les hommes, elle soigne avec ses mains. Elle repère les zones de tensions, plus chaudes. Ses gestes apaisent l'animal. La tournée continue. Il y a des dizaines de millions d'animaux en France, et pour l'instant, 700 ostéopathes pratiquent ce nouveau métier. Les nouveaux patients sont de plus en plus nombreux, surtout des chiens qu'elle reçoit à son cabinet. Les propriétaires d'animaux dépensent de plus en plus pour leur bien-être.

Une alternative aux médicaments

Le métier se fait connaître et se structure. Il est encadré par l'Ordre des vétérinaires et il existe sept écoles de formation en France. L'apprentissage commence par les chevaux. L'ostéopathie devient une alternative aux médicaments. Ces études coûtent cher : 8 000 euros par an, mais de plus en plus de jeunes y voient un avenir professionnel. Et tous les animaux peuvent être manipulés, y compris les plus étonnants : furets, serpents et même coqs.

Un lapin entre les mains d\'une ostéopathe pour animaux.
Un lapin entre les mains d'une ostéopathe pour animaux. (FRANCE 2)