Lac d'Annecy : à la découverte du métier de charpentier de marine

Près d'Annecy (Haute-Savoie), Cyril Puccia est le dernier charpentier de marine de sa région. Depuis cinq ans, il fabrique des barques en acajou pour fournir une alternative aux bateaux en plastique.

france 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Embarquer avec Cyril Puccia a quelque chose de presque désuet, un charme indéfinissable. Il crée des barques en bois comme on n'en voit plus beaucoup, inspirées des embarcations traditionnelles, comme un acte de résistance face aux coques en plastique qui ont envahi les eaux du lac d'Annecy (Haute-Savoie). "L'idée de base, c'est de proposer une alternative aux bateaux en fibre de verre et redonner du charme à nos ports et canaux", indique le charpentier de marine.

Préserver et transmettre le savoir-faire

Chaque barque demande 400 heures de travail. Le pari de Cyril Puccia est de remettre au goût du jour la barque traditionnelle, la rendre aussi résistante que les bateaux modernes. Après vingt-cinq ans de métier, Cyril Puccia souhaite désormais préserver et transmettre son précieux savoir-faire. Aux cotés de ses deux jeunes salariés, l'artisan est persuadé que charpentier de marine est un métier d'avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le charpentier de marine Cyril Puccia à bord de sa barque en bois sur le lac d\'Annecy (Haute-Savoie).
Le charpentier de marine Cyril Puccia à bord de sa barque en bois sur le lac d'Annecy (Haute-Savoie). (france 3)