Sophie Le Tan : son corps est bien identifié

On sait avec certitude que le corps retrouvé dans les alentours de Strasbourg (Bas-Rhin), vendredi 25 octobre, est bien celui de la jeune femme.

France 2

C'est un secteur que les enquêteurs avaient fouillé en vain après la disparition de Sophie Le Tan, en septembre 2018. Samedi 26 octobre, le parquet de Strasbourg a confirmé que le corps démembré et trouvé cette semaine dans une forêt du Bas-Rhin était bien celui de la jeune fille. Il a été retrouvé par un promeneur.

Une famille bouleversée

Une fois la nouvelle apprise, la famille de Sophie Le Tan s'est empressée de faire part de sa tristesse et de sa douleur : "Nous sommes bouleversés par cette nouvelle, partagés entre la douleur à l'idée des souffrances que Sophie a dû endurer, et le soulagement de l'avoir enfin retrouvée", a réagi la famille. Dans les communes voisines, nombreux sont les habitants à avoir participé aux battues pour rechercher les parents : "Je suis triste pour les parents, maintenant ils savent où elle est", soupire d'un sourire triste une habitante. Le 7 septembre 2018, Sophie Le Tan disparaissait alors en visite ans un immeuble à Strasbourg. Le principal suspect, Jean-Marc Reiser, devrait être entendu dans les jours à venir par les enquêteurs. Ce fils de garde-forestier, qui connait bien la forêt, nie toute implication. "Il ne pourra plus dire au moins un mensonge", conclu Me Gérard Welzer, avocat de la famille, qui espère, grâce aux analyses du corps, lier Jean-Marc Reiser au crime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les parents de Sophie Le Tan tiennent une banderole pour réclamer la vérité sur la mort de leur fille, à Mundolsheim (Bas-Rhin), le 7 septembre 2019, un an après sa disparition.
Les parents de Sophie Le Tan tiennent une banderole pour réclamer la vérité sur la mort de leur fille, à Mundolsheim (Bas-Rhin), le 7 septembre 2019, un an après sa disparition. (FREDERICK FLORIN / AFP)