Justice : Éric Dupond-Moretti renvoyé devant la Cour de justice de la République

Publié
Justice : Éric Dupond-Moretti renvoyé devant la Cour de justice de la République
Article rédigé par
E. Pelletier, C. Baud, J. Neny, T. Curtet D. Bourget, L. Caboche, A. Tribouart, A. Pacary F. Daireaux, R. Gardeux, J. Cohen-Olivieri - France 3
France Télévisions

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a été renvoyé devant la Cour de justice de la République, lundi 3 octobre. C'est une première pour un ministre d'État en exercice. Il est accusé d'avoir profité de sa fonction pour régler des comptes personnels avec des magistrats.

Dans la matinée du lundi 3 octobre, la Cour de justice de la République a ordonné un procès contre le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti. L'ancien avocat est soupçonné de s'être servi de sa fonction pour régler des comptes avec certains magistrats. Des magistrats avec lesquels il était en conflit ouvert à l'époque où il plaidait : ceux du parquet national financier d'abord, qui avaient épluché ses factures téléphoniques, mais aussi un juge en poste à Monaco dont il dénonçait les méthodes.

L'opposition réclame sa démission

À l'origine de cette procédure pour prise illégale d'intérêts, une plainte déposée par deux syndicats de magistrats. Ils se félicitent pour cette décision. Par la voix de son avocat, Me Christophe Ingrain, Éric Dupond-Moretti conteste toute volonté de vengeance. Politiquement, le garde des Sceaux est fragilisé. Des responsables de l'opposition réclament sa démission, même si la majorité le soutient. Éric Dupond-Moretti s'est pourvu en cassation. La plus haute juridiction française ne rendra pas sa décision avant plusieurs mois.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.