DOCUMENT FRANCE 2. Dans le secret d'une cour d'assises, aux côtés des jurés

Un document exceptionnel de France 2 vous emmène dans le secret d'une cour d'assises aux côtés des jurés. Des citoyens ordinaires qui, l'espace de quelques jours, vont vivre une expérience unique, parfois bouleversante.

Ils sont agriculteurs, enseignants, médecins, plombiers ou retraités. Ils ont été convoqués par la justice. Dans quelques minutes, à l'issue d'un tirage au sort, ils vont savoir s'ils vont être jurés au cours d'un procès d'assises. Pour les mettre dans l'ambiance du procès, le décor judiciaire se met en place. Dans la cour d'assises d'Évreux (Eure), on installe les scellés et le dossier d'instruction. "Les accusés encourent des peines tellement graves que c'est bien qu'on ne soit pas tout seul, dans un entre-soi", souligne Jean-Christophe Chazalette, le président de la cour d'assises. France 2 a pu les suivre dans cette expérience peu commune.

Décider du sort d'un accusé

Après le tirage au sort, les six jurés et les trois magistrats vont devoir décider du sort d'un accusé, jugé pour coup mortel. En état de récidive, il risque la perpétuité. Le procès est prévu sur trois jours. Mais pour juger en son âme et conscience, les jurés ont été invités quelques jours plus tôt à visiter une prison. Une heure et demie derrière les barreaux, accompagnés des surveillants de prison, pour appréhender l'univers carcéral. Retour au procès, dans lequel experts, témoins, familles vont défiler à la barre. À aucun moment les jurés ne peuvent laisser transparaître leurs émotions ou leurs convictions. Le dernier jour, munis de leurs notes, ils pénètrent dans la salle des délibérés. Ils n'en sortiront qu'après avoir voté sur la culpabilité et la peine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors de l\'ouverture du procès des assassins présumé d\'Hélène Pastor, le 17 septembre 2018.
Lors de l'ouverture du procès des assassins présumé d'Hélène Pastor, le 17 septembre 2018. (MAXPPP)