Chasse : réapprendre les gestes de sécurité

Chaque année, l'Office de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) recense plus d'une centaine d'accidents faisant une dizaine de morts, d'où la nécessité de sensibiliser davantage les chasseurs aux questions de sécurité.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une vingtaine de participants, tous volontaires, sont venus apprendre ou réapprendre les règles de sécurité de la chasse. Certains ont fait le déplacement en famille. Fabrice Merceron a décidé d'amener ses deux enfants, détenteurs du permis de chasser, dans un but bien précis : le respect de la sécurité, "très important vis-à-vis des autres et de nous-mêmes", explique-t-il. Une demi-journée de théorie est suivie d'un exercice pratique en situation de chasse, comme positionner son arme à minimum 30° des voisins, ou encore charger et décharger en toute sécurité.

Un rappel nécessaire

Pour ces élèves d'un jour, le rappel est nécessaire. "Quand on voit tous les risques, on se dit que finalement, on a un comportement qui peut être dangereux. Quand j'ai passé mon permis de chasser, il n'y avait pas toutes ces lois et cette sécurité", précise un des participants. La Fédération de chasse des Deux-Sèvres tente de sensibiliser, avec pour exemple les derniers accidents. Pour le moment, seuls les organisateurs de battues doivent suivre cette formation. En 2021, elle sera obligatoire pour tous, tous les dix ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux chasseurs accompagnés de leurs chiens lors du jour d\'ouverture de la chasse, le 30 septembre 2018.
Deux chasseurs accompagnés de leurs chiens lors du jour d'ouverture de la chasse, le 30 septembre 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)