VIDEO. La synesthésie ou l'association d'une émotion à un chiffre, d'un mot à une couleur

L'écrivain Daniel Tammet vit avec au quotidien. Il raconte.

BRUT

"Quand j'étais enfant, je me sentais beaucoup comme le nombre 24."

Né avec le syndrome de l'autisme savant, Daniel Tammet est atteint de synesthésie, une affection neurologique qui associe des sens qui ne sont pas habituellement connectés. "Depuis notre toute petite enfance, les connections dans le cerveau se développent différemment, de manières inhabituelles, entre différentes cellules, de sorte que les mots forment des couleurs, les nombres peuvent avoir des formes et des textures et les sons peuvent parfois avoir des couleurs et des émotions aussi", explique-t-il.

Une relation unique aux mots

En tant qu'écrivain polyglotte et génie des maths, l'un des rares "savants prodigieux" du monde, Tammet a développé une relation unique aux mots et aux nombres. "Enfant, je passais beaucoup de temps à jouer avec les nombres premiers parce qu'ils m'aidaient à comprendre comment les nombres marchent", se souvient l'écrivain.

Daniel Tammet prend pour exemple l'auteur de "Lolita" Nabokov : "Il voyait des mots et choisissait les mots en fonction des couleurs qu'il voyait. "Lolita" était comme les ailes d'un beau papillon."

VIDEO. La synesthésie ou l\'association d\'une émotion à un chiffre, d\'un mot à une couleur
VIDEO. La synesthésie ou l'association d'une émotion à un chiffre, d'un mot à une couleur (BRUT)