Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Grande figure du dessin satirique, Siné s'est éteint

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Grande figure de la caricature, Siné s'est éteint
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le dessinateur est mort jeudi à 87 ans à l'hôpital Bichat, à Paris, après une opération.

Il avait évoqué, dans son dernier texte, sa mort prochaine "qui rôde et fouine sans arrêt autour de moi comme un cochon truffier". Elle est devenue réalité. Connu pour ses dessins au vitriol, le caricaturiste Maurice Sinet, alias Siné est mort jeudi à l'hôpital Bichat à Paris, des suites d'une opération à l'âge de 87 ans, annonce son journal Siné Mensuel.

Le caricaturiste provocateur, qui eut souvent maille à partir avec la justice, adorait taper sur les capitalistes, les colonialistes, les flics, les militaires ou les religions. Passionné de jazz, il était aussi l'auteur d'albums, tendres, sur les chats.

Plus de soixante ans de dessins acides

Maurice Sinet naît le 31 décembre 1928 à Ménilmontant, quartier populaire de Paris. En 1959, il commence à dessiner des chats, avant d'en faire un best-seller. Le dessinateur rejoint, en 1958, L'Express, qu'il quitte au bout de quatre ans pour créer Siné Massacre, puis, en 1968,  L'Enragé avec l'éditeur Jean-Jacques Pauvert. Deux journaux éphémères.

En 1974, Siné intègre la première équipe de Charlie Hebdo. Après plus de vingt ans de collaboration, il en sera licencié en 2008 après un article sur Jean Sarkozy que sa direction avait jugé litigieux. Charlie Hebdo sera condamné pour préjudice moral et financier.  

Le dessinateur crée alors, avec sa femme Catherine Sinet, son propre journal, Siné Hebdo, qui deviendra en 2011 Siné Mensuel. Son dernier dessin y a été publié mercredi 4 mai, la veille de sa mort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.