Cet article date de plus de sept ans.

Une performance pas mal léchée : vivre comme un ours

Le musée de la Chasse et de la Nature à Paris abrite un défi solitaire et étonnant. L'artiste Abraham Poincheval a choisi de passer pour un ours. Ce n'est pas le caractère bourru de l'animal qu'il emprunte, mais tout son être, en se mettant, au sens propre, dans la peau d'un ours noir du Canada. La performance est prévue sur 13 jours.  
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Sophie Cambra Radio France)

Abraham Poincheval entame ce jeudi son
neuvième jour dans la peau d'un ours de trois mètres, une structure aménagée
pour une pleine autarcie. Après trois premières journées difficiles, l'artiste-animal
s'est imprégné des habitudes et des outils de l'ours 
: il voit peu mais
écoute et hume la présence des curieux.

L'ours flaire le passage des curieux, souvent intrigués et timides. Ceux-ci regardent, font
le tour du mastodonte. Parfois, certains s'asseoient pour lui faire la lecture
et même pousser la chansonnette.  

Abraham Poincheval sort de la peau de l'ours dans trois jours, avec un autre projet en tête. La fabrication d'une bouteille géante, posée
sur une île déserte, seulement visible des touristes en bateau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.