Une exposition historique sur Léonard de Vinci à Londres

Une grande exposition consacrée aux tableaux et dessins de Léonard de Vinci ouvre ses portes aujourd'hui à National Gallery de Londres. Jamais autant de tableaux du maître italien de la Renaissance n'avaient été rassemblés au même endroit : neuf de ses 15 toiles connues. La National Gallery s'attend à une énorme affluence et a limité le nombre de visiteurs.

(Dylan Martinez Reuters)

Léonard de Vinci lui-même a-t-il jamais rassemblé autant de se propres tableaux en un seul et même lieu ? C'est un véritable tour de force qu'a réalisé la National Gallery de Londres avec l'exposition qui ouvre ses portes aujourd'hui, jusqu'au 5 février. Neuf des 15 toiles connues du maître italien de la Renaissance y sont rassemblées, ainsi que des esquisses et autres dessins. Certaines quittent pour la première fois la France ou l'Italie. "C'est un grand triomphe de la diplomatie", commente le directeur de la National Gallery, Nicholas Penny.

L'exposition est plus particulièrement consacrée à la période milanaise de Léonard, quand il était au service de son premier protecteur, le duc Ludovic Sforza, entre 1482 et 1499. Il y peint des oeuvres majeures, exposées ici, comme la Dame à l'hermine , véritable star de l'exposition, qui retournera ensuite à son "port d'attache", Cracovie, en Pologne, d'où elle ne bougera plus pour 10 ans.

S'attendant à une affluence record, la National Gallery a limité le nombre de visiteurs à 180 à la fois, pour éviter la cohue de l'exposition Gauguin à la Tate Modern, l'an dernier. Les ventes de billets, ouvertes sur internet depuis mai sont un succès, mais 500 places par jour restent en vente pour les visiteurs du dernier moment. Une affluence qui a entraîné une autre première : les toiles ont été projetées dans plusieurs cinéma, pour les amateurs malchanceux.