Dimanche en politique, France 3

Perpignan : le musée victime de faux tableaux ?

Deux tableaux prêtés par un collectionneur privé au musée Rigaud de Perpignan (Pyrénées-Orientales) sont soupçonnés d'être faux.

France 3

Les deux tableaux annonçaient l'exposition. Signés Augustin Hanicotte, grand peintre fauvistes, ils devaient figurer dans la prochaine exposition du musée Rigaud de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Les deux tableaux prêtés par un collectionneur privé sont soupçonnés d'être des faux, jugés trop grossiers pour être de la main du peintre. Sur le site du musée et de la ville, les tableaux ont disparu.

"Un réseau structuré"

Le musée a décidé de lancer une commission d'expertise de toutes ses oeuvres sous le contrôle de la Drac. Robin Dominois, antiquaire à Collioure, estime qu'il s'agit là d'un "réseau structuré de quelques personnes"."La majorité des antiquaires sont des gens honnêtes, une minorité d'individus gangrènent le marché", ajoute-t-il. Alors que le travail d'enquête se poursuit, d'autres faux pourraient être révélés dans les tout prochains jours. 

Deux tableaux prêtés par un collectionneur privé au musée Rigaud de Perpignan (Pyrénées-Orientales) sont soupçonnés d\'être faux.
Deux tableaux prêtés par un collectionneur privé au musée Rigaud de Perpignan (Pyrénées-Orientales) sont soupçonnés d'être faux. (FRANCE 3)