Paul Bocuse : la gastronomie en héritage

Paul Bocuse a régné pendant des décennies sur la haute gastronomie. Il avait réussi à construire un empire et à exporter son savoir-faire. Un an après sa disparition, ses héritiers ont pris la relève.

À Lyon (Rhône) plane le souvenir du cuisinier le plus célèbre du XXe siècle. Paul Bocuse a fait rayonner la gastronomie française. Un an après sa mort, comment ses successeurs font-ils vivre la cuisine du chef ? Son petit-fils, Philippe Bernachon, a reçu en héritage une recette d'un gâteau très spécial, servi à l'Élysée en 1975 quand Paul Bocuse a reçu la Légion d'honneur. "Le président" est aujourd'hui une des stars de la maison Bocuse. "C'était un grand-père très exigeant, toujours à 200%, mais après quand on arrivait à le capter dans des moments plus intimes, ça restait un grand-père normal", se souvient-il.

"Halte au diététique"

Depuis ses fourneaux, Paul Bocuse a bâti un empire. Huit restaurants à Lyon, mais aussi six établissements au Japon, et plusieurs aux États-Unis. Tout a commencé à Collonges-au-Mont-d'Or (Rhône), dans un restaurant classé trois étoiles depuis 1965. Paul Bocuse aimait y recevoir personnellement ses clients et construisait une philosophie pas très light : "halte au diététique", s'amusait-il à dire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef Paul Bocuse le 24 janvier 2007, lors du concours du Bocuse d\'Or.
Le chef Paul Bocuse le 24 janvier 2007, lors du concours du Bocuse d'Or. (JEFF PACHOUD / AFP)