Cet article date de plus de quatre ans.

Mark E. Smith, leader du groupe de post-punk britannique The Fall, est mort à l'âge de 60 ans

Le style de cet artiste hors norme et grand rebelle a influencé plusieurs générations de musiciens. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mark E. Smith, chanteur de The Fall, en concert à Cambridge, en Angleterre, le 15 novembre 2011.  (VALERIO BERDINI / MUSIC P / REX / SIPA / REX)

Pour décrire son groupe, il avait dit : "si c'est avec moi et votre grand-mère qui joue des bongos, alors c'est The Fall." Mark E.Smith, chanteur et tête pensante du groupe de post-punk britannique The Fall, est mort chez lui mercredi 24 janvier, à l'âge de 60 ans, a annoncé la compagne de l'artiste et manager du groupe, Pam Van Damned, dans un communiqué. 

En 2017, The Fall avait annulé une série de concerts pour des raisons de santé, a rappelé The Guardian (lien en anglais). Il avait été hospitalisé pour des problèmes liés à la gorge, la bouche et les voies respiratoires.

Plus de 30 albums à son actif

Formé en 1976 dans la banlieue de Manchester, The Fall a été un groupe phare de la scène post-punk, publiant plus de 30 albums, jusqu'en 2017. Mark E. Smith, personnage hors norme à l'insulte facile et réputé despotique, en était le seul membre permanent. Quelque 60 musiciens l'ont accompagné tout au long de sa carrière. Il avait par ailleurs sorti deux albums solo, The Post Nearly Man en 1998 and Pander! Panda! Panzer! en 2002. 

Sons abrasifs, répétitifs, rythmes sous tension et paroles énigmatiques étaient ses signatures : un style qui a influencé plusieurs générations de musiciens, tels que les Américains de Pavement, Sonic Youth, les Minutemen, LCD Soundsystem ou encore les Britanniques de Franz Ferdinand ou Elastica. 

En 2008, Mark E. Smith avait mis sa plume corrosive au service d'une autobiographie, sortie huit ans plus tard en français, sous le titre Renégat

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.