La Forêt des livres sans Gonzague Saint-Bris

Malgré la disparition de Gonzague Saint-Bris, le créateur de l'événement, 200 écrivains ont répondu présents pour dédicacer leurs livres à la célèbre Forêt des livres à Chanceaux-près-Loches, en Indre-et-Loire.

FRANCE 3

Une affluence incroyable. Près de 70 000 visiteurs ont envahi le petit village forestier, devenu pour une journée le Woodstock de la littérature malgré la disparition de Gonzague Saint-Bris, le créateur de l'événement. "Gonzague Saint-Bris est irremplaçable, pace que c'était lui qui avait crée ce salon du livre, la forêt des livres, et il l'animait avec énormémement d'enthousiasme et de générosité", estime Jean-Marie Rouart, de l'Académlie française. Créée il y a 22 ans au pays de Rabelais, de Ronsard et de Balzac, la Forêt des livres présente chaque dernier dimanche d'août un rassemblement d'écrivains de tous horizons et de tous styles.

"Un cocon" pour la littérature

Des talents prometteurs et des nouvelles stars du roman, comme le très couru Maxime Chattam : "Quand vous apportez à la littérature un cocon, un cadre comme celui-ci, forcément, ça donne envie d'aller se poser dans un coin avec un bouquin, de rencontrer des auteurs, de prendre un livre sous le bras, et d'aller se perdre dans la forêt", confie l'écrivain. 250 bénévoles sont associés à la logistique d'une manifestation qui a reçu le gotha des Lettres à la campagne et rendu à la Touraine sa vocation littéraire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gonzague Saint Bris, écrivain.
Gonzague Saint Bris, écrivain. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)