Chine : le savoir-faire d'une étoffe d'exception

En Chine, une soie sauvage très prisée par les grands couturiers est fabriquée traditionnellement depuis des siècles.

En Chine, on retrouve sur tous les podiums des défilés de mode un tissu traditionnel chinois, fait en soie sauvage. Il est aujourd'hui très tendance et hors de prix. Sur internet, une robe dans ce tissu coûte 800 euros pour un modèle ou encore plus de 2 000 euros pour un autre. C'est à Shunde, aux abords de la rivière des perles, qu'il se fabrique. Le savoir-faire est vieux de 700 ans et repose sur une étape clef : le séchage du tissu qui se fait au soleil. Deux couleurs, de l'ocre et du noir, obtenues à partir de teintures 100% naturelles, sont appliquées sur chaque face du tissu. Ce sont ces teintures qui font la renommée de cette soie, que les Chinois appellent l'or doux.

Jusqu'à 800 euros le mètre

À l'origine, le tissu est blanc. C'est un tubercule qui lui donne sa couleur, l'igname. Cette variété n'existe que dans le sud de la Chine. La plante est broyée puis mélangée à de l'eau à la main. Tous les ingrédients pour fabriquer le tissu sont naturels et produits localement. Cette soie peut se vendre jusqu'à 800 euros le mètre, car ce tissu d'exception demande beaucoup de main d'oeuvre. "Il faut compter au moins une dizaine d'employés pour chaque opération", détaille Leung Chu, responsable de production. Le textile est devenu une fierté nationale, surtout depuis que la Première dame en porte sur ses épaules.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Chine, une soie sauvage très prisée par les grands couturiers est fabriquée traditionnellement depuis des siècles.
En Chine, une soie sauvage très prisée par les grands couturiers est fabriquée traditionnellement depuis des siècles. (FRANCE 2)