Aretha Franklin : obsèques en musique

À Detroit, un dernier hommage a été rendu à Aretha Franklin vendredi 31 août, pendant 8 heures de cérémonie.

FRANCE 2

Il avait tenu à être présent aux obsèques de celle qui incarnait mieux que personne, la musique noire-américaine. Stevie Wonder était donc là, pour une cérémonie entre chants et prières. Mais aussi avec un hommage politique. Comme celui de l'ancien président Bill Clinton : "Elle fait grandir le don que Dieu lui avait donné". Et il sort son téléphone portable, pour faire écouter Aretha Franklin. La chanteuse et actrice Jennifer Hudson entame le plus célèbre Amazing Grace.

"Féministe avant que le féminisme soit populaire"

Une cérémonie au cours de laquelle a aussi été rappelé l'engagement d'Aretha Franklin pour l'engagement des droits civiques, notamment à travers cette parole : "Elle était féministe avant que le féminisme soit populaire. Elle défendait les droits civiques quand peu de gens le faisaient". Porté par ses proches, le cercueil d'Aretha Franklin quitte le temple de Detroit. Elle reposera en paix, dans la ville où son père était pasteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aretha Franklin dans un studio d\'enregistrement d\'Atlantic Records à New York, le 9 janvier 1969.
Aretha Franklin dans un studio d'enregistrement d'Atlantic Records à New York, le 9 janvier 1969. (GETTY IMAGES)