Annonces d'Emmanuel Macron : le secteur culturel lourdement impacté

Si 21 heures marque le début du couvre-feu annoncé le mercredi 14 octobre par Emmanuel Macron, il s'agit également de l'heure à laquelle se déroulent de nombreuses représentations culturelles. Pour les théâtres et les cinémas, cela signifie une nouvelle fermeture et beaucoup d'inquiétudes.

France 3

Avec la crise sanitaire, le secteur culturel souffre dans son ensemble : sept milliards d'euros de perte sont prévus en 2020. La mise en place d'un couvre-feu de 21 heures à 6 heures, annoncée par Emmanuel Macron le mercredi 14 octobre sur France 2, inquiète certains patrons de théâtres. "À ce rythme, le spectacle vivant ne le sera plus longtemps", déplore Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point, à Paris. 

Jouer à 19 heures et finir à 20h30

Du côté des comédiens, Richard Berry était remonté sur scène il y a un mois. Il faisait salle comble pour ses plaidoiries. Pour lui, il n'est pas question d'annuler son spectacle."Je pense que c'est vraiment un drame qu'on est en train de vivre, mais il faut essayer, le plus possible, de se réinventer", estime l'artiste. Son producteur a déjà trouvé la parade : jouer à 19 heures et finir à 20h30. Les exploitants de cinéma imaginent les mêmes solutions, avec des séances plus tôt dans la soirée. 

Le JT
Les autres sujets du JT