VIDEO. Yémen : des armes françaises impliquées ?

Selon Amnesty International et l'Acat, la France pourrait être considérée comme complice de l'Arabie Saoudite qui bombarde les populations au Yémen, puisqu'elle lui vend des armes.

France 2

Les armes françaises ont-elles tué des civils au Yémen ? Sur la ligne de front, l'Arabie Saoudite utilise depuis trois ans beaucoup d'armes américaines, mais pas seulement. La France a vendu des chars Leclerc, ou encore des canons Caesar, arme redoutable engagée par les Français en Irak. Un dossier embarrassant pour le gouvernement : "L'utilisation des armes une fois livrées est normalement encadrée, mais les conflits peuvent évoluer, a justifié Florence Parly, ministre des Armées. Qui pouvait imaginer la survenance de ce conflit au Yémen ?"

10 000 morts

Dans un rapport rendu public aujourd'hui 19 mars, Amnesty International et l'Acat, une ONG contre la torture, dénoncent ces livraisons d'armes : "Ces armes peuvent être utilisées dans le conflit au Yémen et pourraient servir à la commission de crimes de guerre." Le conflit au Yémen a fait près de 10 000 morts et 60 000 blessés, dont de très nombreux civils et enfants. Les associations demandent à l'Union européenne de lancer un embargo sur la vente d'armes à l'Arabie Saoudite tant que se poursuivra la guerre au Yémen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après trois ans de guerre, la ville d\'Aden est en ruines. Photo prise le 13 mars 2018. 
Après trois ans de guerre, la ville d'Aden est en ruines. Photo prise le 13 mars 2018.  (MURAD / NURPHOTO / AFP)