Yémen : la guerre oubliée

France 2 s'est rendue au coeur du conflit qui fait rage depuis trois ans entre l'Arabie saoudite, les troupes loyalistes du Yémen et les rebelles Houtis.

Le long d'une route sinueuse et d'un paysage escarpé, se dessine l'une des lignes de front de la guerre au Yémen. Dans ce décor aride, c'est l'armée yéménite qui escorte les journalistes. À tous les instants, depuis les crêtes où ils sont repliés, les rebelles peuvent cibler les véhicules en contrebas. Au bout du chemin, on trouve Taïz, la troisième ville du pays.

Un conflit devenu un bourbier

Trois ans de combats ont martyrisé les rues de la cité. Il y a d'un côté les rebelles Houtis et de l'autre les troupes loyalistes soutenues par une coalition dirigée par l'Arabie saoudite. Au milieu, les civils. Taïz est une ville ravagée par la guerre où les maladies prospèrent dans les rues ravagées d'ordures. La guerre au Yémen entre dans sa quatrième année et la ville de Taïz illustre parfaitement que ce conflit est devenu un bourbier. Les lignes de front ici sont enlisées, les habitants épuisés et les jihadistes profitent de ce chaos généralisé pour s'installer au coeur de la cité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après trois ans de guerre, la ville d\'Aden est en ruines. Photo prise le 13 mars 2018. 
Après trois ans de guerre, la ville d'Aden est en ruines. Photo prise le 13 mars 2018.  (MURAD / NURPHOTO / AFP)