Voiture volée à Lyon: un homme agressé dans l'indifférence générale

Lundi 10 septembre, un homme s'est introduit sur le tarmac de l'aéroport de Lyon (Rhône) à bord d'une voiture volée. Mercredi 12 septembre, un chef d'entreprise dénonce les conditions d'agression du propriétaire du véhicule. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Lundi 10 septembre, un homme s'est introduit sur les pistes de l'aéroport de Lyon (Rhône) à bord d'une voiture volée. Mercredi 12 septembre, le profil de l'individu se précise. Le propriétaire du véhicule, Daniel, s'est confié aux policiers. Daniel a été frappé violemment au visage et a tout de suite pris conscience de la dangerosité de son agresseur. Pourtant, dans la station-essence où s'est déroulée la scène, il y avait plusieurs clients, mais aucun d'eux ne lui est venu en aide.

Un arrêt de travail de huit jours

Encore sous le choc, Daniel ne veut pas s'exprimer, mais son patron, Jérôme Meunier, propirétaire de la voiture et dirigeant de la société Petits plats, a décidé de faire entendre sa voix. Il a pu visionner les images de vidéosurveillance : "pendant onze minutes, il dit 'aidez-moi', 'aidez-moi' ". Face à cette absence de réaction pendant l'agression de son employé, le patron a décidé de ne pas en rester là. Il va porter plainte contre chaque personne présente qu'il peut identifier, pour "non-assistance à personne en danger". Daniel, désormais sorti de l'hôpital, est en arrêt de travail pour huit jours. Son agresseur est, lui, hospitalisé en psychiatrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion sur une piste de l\'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, le 28 juillet 2016.
Un avion sur une piste de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, le 28 juillet 2016. (MAXPPP)