Violences du 14-Juillet : "On est victime en France d’un véritable ensauvagement", affirme Marine Le Pen (RN)

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, est l’invitée des "4 Vérités" de France 2, jeudi 16 juillet.

France 2

Des violences ont eu lieu le jour de la fête nationale mardi 14 juillet. Un pompier a notamment été blessé par balle lors d’une intervention dans l’Essonne. Jean Castex promet la fin de l’impunité. "On en est à des policiers et des gendarmes qui sont victimes d’assassinat ou de tentative d’assassinat, comme cela a été le cas pour ce jeune pompier ou pour cette jeune gendarme, Mélanie, il y a quelques jours. On en est à des massacres de chauffeurs de bus ou de jeunes. On est victime en France d’un véritable ensauvagement, qui nécessite véritablement une politique globale de lutte contre la criminalité", insiste Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national et invitée des "4 Vérités" de France 2, jeudi matin.

Une réforme des retraites "profondément injuste"

Un projet de loi contre les séparatismes a été annoncé. "Monsieur Castex aurait dû arriver en disant : ‘demain matin je vais faire fermer les mosquées salafistes, demain matin je vais expulser les prêcheurs de haine, demain matin je vais mettre en place l’expulsion systématique des délinquants et des criminels étrangers qui commettent des forfaits dans notre pays’", commente Marine Le Pen.

Sur la réforme des retraites, le Premier ministre souhaite une réforme systémique d’un côté et de l’autre, une réforme financière. "Je trouve ce projet de réforme profondément injuste. L’objectif de cette réforme des retraites, c’est évidemment de baisser le niveau des retraites des Français", juge Marine Le Pen.

Marine Le Pen lors d\'un débat à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 17 avril 2020.
Marine Le Pen lors d'un débat à l'Assemblée nationale, à Paris, le 17 avril 2020. (THOMAS COEX / POOL / AFP)