Sécurité : La Rochelle renforce son dispositif

Plusieurs municipalités françaises ont recours aux blocs de béton pour prévenir un attentat à la voiture bélier. C’est le cas à La Rochelle (Charente-Maritime).

France 2

La Rochelle (Charente-Maritime) et son vieux port particulièrement fréquenté en été. Pour qu'habitants et touristes puissent se promener en toute sécurité, la municipalité a mis en place un dispositif anti voiture bélier. Aux abords du vieux port, des blocs en béton ont été installés. Objectif : ralentir un éventuel véhicule fou qui voudrait foncer dans la foule. Le passage des bus et des secours reste toutefois possible.

Bornes rétractables

Déjà appliqué ponctuellement lors de gros événements, ce dispositif est devenu définitif au lendemain des attentats de Barcelone. "On se dit que si un véhicule fou rentre sur le port, ça peut être une catastrophe. Il ne s'agit certainement pas de céder à une hyper sécurité, mais d'apporter des éléments de réponse", explique Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle. Les blocs de béton laisseront bientôt place à des bornes rétractables. Elles sont tout aussi résistantes, mais plus discrètes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vieux port de La Rochelle, en août 2015.
Le vieux port de La Rochelle, en août 2015. (MAXPPP)