Sécurité : l'application qui donne accès à la vidéosurveillance

Les gendarmes de Verberie (Oise) peuvent désormais consulter les images de vidéosurveillance directement sur des téléphones pour lutter contre la délinquance. Une première en France.

FRANCE 3

C'est la première fois qu'un tel système est testé sur le sol français. Les 170 militaires de la compagnie de Senlis (Oise) peuvent désormais accéder aux images de vidéosurveillance de la commune de Verberie, dans l'Oise, en temps réel et en un clic. Pour cela, ils utilisent des téléphones portables. "Si on nous signale un véhicule qui vient de commettre des faits, on peut le suivre avec nos téléphones et voir sa direction de fuite", détaille Stéphane Berlemont, adjudant-chef de la brigade de Verberie. Le militaire souligne un autre intérêt : "Accéder à nos patrouilles, surtout le soir et à des endroits où il peut y avoir du rassemblement et des problèmes."

Un dispositif plutôt bien accueilli

Quelque 19 caméras de vidéosurveillance sont installées à Verborie, commune qui compte 4 000 habitants. Cette nouvelle technologie des gendarmes en zone rurale est une première en France. Pour Michel Arnould, le maire, "c'est une avancée supplémentaire". Le dispositif a été plutôt bien accueilli par la population qui ne semble pas craindre l'atteinte à la vie privée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mât qui doit accueillir, à Étampes (Essonne), une caméra de vidéosurveillance est à l\'origine de l\'incident (Photo d\'illustration).
Un mât qui doit accueillir, à Étampes (Essonne), une caméra de vidéosurveillance est à l'origine de l'incident (Photo d'illustration). (ALEX BAILLAUD / MAXPPP)