Sécurité : faut-il armer tous les policiers municipaux ?

En France, un policier municipal sur deux est armé. Et la tendance est à la hausse : un rapport parlementaire préconise que l'armement des policiers municipaux soit désormais obligatoire.

Voir la vidéo
France 3

Quand ils patrouillent, ces policiers sont systématiquement armés, et ce depuis trois ans. Pourtant, ces fonctionnaires du Chesnay, dans les Yvelines, sont des policiers municipaux. Le maire leur a donné le droit de porter un pistolet semi-automatique. Selon eux, les habitants sont rassurés même si certains émettent quelques réserves. Cette mesure, préconisée pour tous les policiers municipaux dans un rapport parlementaire remis mardi 11 septembre, est justifiée par le fait que, ces dernières années, les policiers sont devenus des cibles récurrentes d'attaques terroristes.

La moitié des policiers municipaux sont armés

Pour être équipé, chaque agent doit se soumettre à une formation, pratique et théorique. Cela pourrait ralentir le processus s'il fallait armer l'ensemble des policiers municipaux de France. "Lorsqu'on demande des formations, les délais d'attente sont longs, parce qu'il y a une insuffisance de stands de tir et de moniteurs qualifiés", explique le maire de la ville Philippe Brillault. Aujourd'hui, en France, plus de 9 000 policiers municipaux sont équipés d'armes à feu, soit presque la moitié d'entre eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers municipaux à Nice, en 2009. 
Des policiers municipaux à Nice, en 2009.  (VALERY HACHE / AFP)