Sécurité : des caméras parlantes pour éviter les incivilités

Une caméra de vidéosurveillance fait beaucoup parler d'elle. Équipée de haut-parleurs, elle rappelle à l'ordre les auteurs d'incivilités.

France 3

Des caméras parlantes ont déjà été mises en place dans plusieurs villes. Elles permettent d'éviter des incivilités. Des incivilités dans un parc à Toulouse (Haute-Garonne), ou plus au sud, à Mandelieu (Alpes-Maritimes), un chien laissé en liberté , ou encore un véhicule mal stationné à Argenteuil (Val-d'Oise) : les caméras de surveillance couplées d'avertissements sonores se répandent peu à peu en France. Derrière les micros, des agents de la police municipale aux aguets.

Les libertés individuelles menacées ?

Dans ce PC sécurité de Toulouse, on formule deux rappels à l'ordre en moyenne par jour. Une caméra nouvelle génération plus ou moins appréciée dans ce parc pour enfants. Des avertissements sonores qui se veulent surtout incitatifs. "Trois fois sur quatre, les services me disent que cela suffit à modifier les comportements", explique Olivier Arsac, adjoint au maire chargé de la sécurité. Une nouveauté qui surprend et fait parfois sourire, mais inquiète également les associations des droits de l'Homme en matière de libertés individuelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maillage du dispositif doté d\'une technologie inédite en France devrait compter entre 3 000 et 4 000 caméras dans les Yvelines d\'ici fin 2019 (illustration). 
Le maillage du dispositif doté d'une technologie inédite en France devrait compter entre 3 000 et 4 000 caméras dans les Yvelines d'ici fin 2019 (illustration).  (MAXPPP)